Search: 
Autors: 
Title: 
ISBN: 
Book ID: 
Description: 
Publisher: 
Price from:   
to: 
Category: 
631562
TodayToday94
YesterdayYesterday574
This WeekThis Week2448
This MonthThis Month12440
All DaysAll Days631562

Intervention TV Prince Kum'a Ndumbe

StartPrev12345NextEnd

ImageLoader

Authors

Martine L. Jacquot

Martine L. JacquotMartine L. Jacquot

Originaire de l’Île-de-France, Martine L. Jacquot vit depuis une trentaine d’années en Nouvelle-Écosse, dans l’Est canadien, où elle écrit. Poète, romancière, nouvelliste, essayiste et journaliste, elle a publié une bonne vingtaine de livres dont certains ont été couronnés de prix. Elle est titulaire d’un doctorat ès lettres de l’université Dalhousie à Halifax (Canada) et auteur du récit L'année aux trois étés.

Philomène Atyame

Philomène AtyamePhilomène Atyame

Philomène Atyame, née en 1966 à Bertoua, le chef-lieu de la région de l'Est du Cameroun, passe ses premières années scolaires à Obala et Ngoumou qui sont à l'époque deux petites contrées voisines de la région du Centre du pays. Son père, un veuf et natif du Sud du Cameroun, s'implante tour à tour dans différentes régions du Cameroun pour des raisons professionnelles. C'est à Nkolnda, l'un de ses lieux d'affectation  - qui à l'époque est un petit village périphérique de Yaoundé - que la mère d'Atyame décède de suite d'un accouchement difficile. Partant de Nkolnda, son père se déplace chaque fois avec sa nouvelle épouse et ses cinq enfants, dont trois garçons et deux filles, et s'installe définitivement en 1973 à Yaoundé, dans la capitale du pays.

En 1987, après son succès à l'examen de baccalauréat avec une excellente prestation en langue allemande, Atyame débute ses études à la seule université du pays de l'époque, appelée alors Université de Yaoundé, ceci grâce à une bourse de trois ans de l'Etat camerounais. Elle suit parallèlement et pendant une durée de trois ans des cours de langue allemande à l'Institut-Goethe de la même ville. En 1989, Atyame compte parmi les trois meilleurs étudiants germanistes camerounais qui bénéficient d'une bourse du DAAD leur permettant de participer aux cours de langue d'été à l'Université de Hambourg. En 1990, Atyame obtient finalement une licence en lettres allemandes dans son université d'origine. Inscrite la même année au semestre d'hiver à l'Université de Hambourg, Atyame y poursuit ses études en germanistique, optant pour les lettres romaines et latines comme matière secondaire. En 1995, Atyame devient titulaire du Magistra Artium, premier diplôme de l'Université de Hambourg, grâce à son assiduité au travail et au soutien financier (bourse) du Service de Développement Ecclésiastique allemand (KED). En 2001, Atyame obtient son dernier diplôme dans la même université, à savoir le doctorat en lettres allemandes. Elle est l'auteur du roman Les secrets de ma langue et lauréate du prix ADLER 2011.

Kong Robert

Robert KongRobert KongDocteur en théologie, Robert Kong né en 1966 anime le “Cercle Chrétien de Philosophie existantielle” au Cameroun. Pasteur de l'Eglise Evangélique du Cameroun depuis 1991, il a occupé plusieurs postes de responsabilité au sein de cette Eglise. Aujourd’hui, il doit former la jeunesse à une certaine éthique au sein du Collège Alfred Saker de Douala qu’il dirige. Il est l'auteur du livre "Crimes et Responsabilité Métaphysique au Cameroun - Perspectives" dont la dédicace s'est déroulée le 25 juin 2011 à la bibliothèque du Collège Alfred Saker.


Prince René Douala Manga Bell

Rene Douala Manga BellRene Douala Manga BellLe Prince René Douala Manga Bell, le grand roi vénéré des Sawa au Cameroun, né en 1927, est monté au trône à Douala en 1966 après avoir combattu au Vietnam dans l’armée française de 1950 à 1953 et collaboré à Paris à la Radio Télévision Française, à Présence Africaine, à Eclair Journal entre autres. Il a publié aux Editions AfricAvenir/Exchange & Dialogue « Le Prince Alexandre » (essai historique & politique), « Cafouillis » (roman), « Quiproquo » (théâtre), « La Deuxième Régence Doo-Doo » (essai historique) et « Chapelle païenne » (recueil de poèmes). Le Prince René a été plusieurs fois Président du Ngondo jusqu’en décembre 2010.

BIOGRAPHIE


22 février 1927 Réne Douala Manga Bell est né à Douala, de Eitel Manga Douala Bell frère puiné du Prince Alexandre Ndoumbé Douala Manga Bell, Prince régnant, et de Victoria Dikongué-Njocke Ebongom, fille d'un évangéliste baptisted'Akwa.

Il poursuit ses études à Douala.

En 1948 il s'engage dans l'armée francaise et combat au Tonkin de 1950 à 1953, après il retourne en France.

En janvier 1954 il épouse Delphine Bonny M'Bedy Eboumbou à Paris.

Il travaille dans le journalisme professionnel, entre au Centre de Formation du journalisme de la rue de Louvre à Paris, collabore à plusieurs rédactions, notamment la RTF (Radio Télévision Francaise), Présence Africaine, Carrefour de l'Histoire, OCORA (Office de la Coopération de la Radiodiffusion pour l'Afrique), et Eclair Journal pour les actualités cinématographiques du Cameroun.

A la mort de son oncle, le Prince Alexandre Ndoumbé Douala Manga Bell, le 19 septembre 1966, René Douala Manga Bell rentre au Cameroun et prend la succession en qualité de Prince régnant.

 

PRESSE

Portrait du Prince sur le site "Le Jour"

Le Prince René Douala Manga Bell fête le Ngondo au Canada

Le Prince René Douala Manga Bell dénonce la marchandisation des terrains de Douala

Karin Oyono Essam


Karin OyonoKarin OyonoKarin Oyono Essam est née en 1946 dans la petite ville de Mariemberg en République fédérale d'Allemagne. Elle est mariée à David Oyono Essam et diplômée Ingénieur de Génie civil.

Naturalisée, elle vit au Cameroun avec son époux depuis novembre 1967 et travaille de 1982 à 1997 comme fonctionnaire dans la fonction publique au Cameroun avant de prendre une retraite anticipée. Passionnée de l'histoire camerounaise et de l'époque coloniale allemande au Cameroun, Karin Oyono Essam a fait des recherches dans les archives camerounaises et a été marquée par l'esprit de résistance des populations camerounaises à l'occupation prussienne et invite les Camerounais à s'inspirer de leur histoire pour mieux envisager l'avenir.

Karin Oyono est mère de six enfants et l'auteur du roman Hickory Town en cours de publication en 6 volumes aux Editions AfricAvenir/Exchange & Dialogue.

New Books

Buy Online Login